Assainissement Collectif

L’assainissement collectif implique plusieurs étapes de traitement des eaux usées permettant de rejeter une eau respectant les normes wallonnes.

La dernière étape de l’assainissement collectif consiste dans l’épuration des flux y dirigés, en général comme dit ci avant six fois le débit temps sec ; i.e. le débit des eaux usées domestiques urbaines.
Le flux d’eau y subit dans sa totalité les prétraitements éliminant les déchets grossiers, sable et matières grasses libres, trois fois le débit temps sec subit l’épuration proprement dite ; le solde est dirigé le plus souvent vers un bassin d’orage avec débordement vers le milieu récepteur. L’assainissement collectif dans son volet épuration – assure plusieurs niveaux de qualité du rejet final, dit l’effluent de la station d’épuration. Le niveau secondaire porte sur l’élimination des matières organiques (DBO5, DCO) et des matières en suspension (MES). Le niveau tertiaire imposé pour l’assainissement collectif des agglomérations supérieures à 10000 habitants, inclut le traitement de l’azote et du phosphore. Dans les zones de baignade le traitement tertiaire inclut aussi la désinfection.
L’épuration consistant en tout ou en partie à des transferts de pollutions, dont les plus critiques sont les boues résiduelles, il faut en assurer une gestion environnementale correcte.

Plus d'articles :
CEBEDEAU ASBL - Centre d'expertise en traitement et gestion de l'eau
Chemin des Chevreuils, 3 - Bâtiment B53 - 4000 Liège (Belgium)
Tel. +32 (0)4 252 12 33 / Fax. +32 (0)4 254 03 63
cebedeau