Traitements Eaux Usées

La digestion anaérobie : une solution moins énergivore, économique et écologique dans les traitements eaux usées

L’aspect énergétique devenant de plus en plus prépondérant dans le choix d’une filière des traitements des eaux usées et du traitement déchets solides organiques, la digestion anaérobie connait un regain d’intérêt ces dernières décennies. En effet, elle requiert des besoins énergétiques plus faibles par rapport à une dégradation aérobie par boue activée. En plus d’une plus faible consommation énergétique, la digestion anaérobie requiert une plus faible quantité de nutriments, produit moins de boues et accepte des charges organiques plus élevées que la filière aérobie. Par contre, les effluents générés par ces traitements eaux usées ne permettent pas d’avoir un rejet direct dans les milieux naturels. Ainsi, la digestion anaérobie constitue une étape de prétraitement dans une filière d’épuration ou avant rejet dans un réseau d’assainissement. Il est donc nécessaire d’avoir des systèmes de finition tels que les boues activées ou des procédés extensifs comme les filtres plantés.

Article similaire : traitements eaux usées
CEBEDEAU ASBL - Centre d'expertise en traitement et gestion de l'eau - traitements eaux usées
Chemin des Chevreuils, 3 - Bâtiment B53 - 4000 Liège (Belgium)
Tel. +32 (0)4 252 12 33 / Fax. +32 (0)4 254 03 63

Référencement de site Internet par eTeamsys
cebedeau
Domaine d'application : traitements eaux usées