Assistance opérationnelle

Gestion de stations d’épuration

Bien gérer une station d’épuration est un métier. Il ne s’agit pas seulement de délivrer un effluent de qualité mais aussi de s’approprier l’outil et d’en tirer le meilleur. A nouveau, chaque station est unique, par sa taille, sa technologie, ses risques propres, ses objectifs ou la maîtrise de l’équipe en charge. Nos ingénieurs et techniciens vous accompagnent ainsi dans la vie de votre installation.   

Surveillance des stations

En plus des analyses légales, nous savons d’expérience qu’il est tout à fait possible de juger du bon fonctionnement d’une installation par des indicateurs simples qui ne coutent pas grand-chose en temps ni en argent. 

Outils de gestion de station et d’aide à la décision

Un seul principe : ni trop, ni trop peu. Souvent, des données de fonctionnement foisonnantes s’accumulent sans pouvoir en dégager des lignes directrices pour l’optimalisation de l’installation. Et lorsqu’il n’y a rien, …  D’où l’importance de bien cibler, de bien reporter, traiter et archiver les indicateurs vraiment utiles, que ce soit pour l’épuration proprement dite ou pour d’autres thématiques : énergie, réactifs, dysfonctionnements, qualité des boues,etc.

C’est pourquoi, nous proposons des outils développés en interne, sous xls et calibrés à votre station, pour :

  • Etablir un reporting des informations et indicateurs pertinents issues de la gestion au jour le jour de la station (influent, biologie, effluent, boues, réactifs, énergie, ...). 
  • Simuler les performances sous différentes conditions opératoires (flux d’eaux usées, âge des boues, quantité de réactifs, température du bassin, etc.).

Logiciels de simulation WWTP 

Des logiciels de simulation dynamique de traitement d’effluent sont disponibles sur le marché.  Ils sont utiles tant pour la gestion d’une station dans tous ses aspects que pour l’étude de projet ou de mise à niveau. Nous accompagnons l’utilisateur pour la calibration des modèles et pour l’utilisation des logiciels. 

Formations pour exploitants de station d’épuration 

Nous donnons des formations à la carte pour les opérateurs de station dans tous les thèmes repris dans nos services.  
 

Résolution des dysfonctionnements

Le dysfonctionnement fait partie intégrante de la vie d’une station d’épuration, même dans nos pilotes au Cebedeau ; on en tire d’ailleurs pas mal d’enseignements. Beaucoup sont bénins - au début tout du moins -, d’où l’importance de pouvoir les détecter à temps. 

Sur base de notre longue expertise dans le domaine (« la lanterne de l’expérience n’éclaire que celui qui la porte » Confucius), les principaux dysfonctionnements rencontrés sont :

  • Sur les stations biologiques : Des problèmes de séparation (bulking), de nitrification et d’odeurs, eux-mêmes engendrés par de multiples causes.
  • Sur les stations physico-chimiques : Des problèmes de coagulation-floculation, de précipitation des métaux, de charge hydraulique.

Nos essais et pilotes en laboratoire sont des outils efficaces qui nous permettent d’identifier les causes de dysfonctionnement et d’y remédier la plupart du temps en émettant des recommandations opérationnelles simples.
 

Cartographie des flux polluants

Que ce soit pour identifier les origines de contaminations (pollution tracking), définir ou optimiser le traitement et la gestion de l’eau, une cartographie des flux est un excellent préalable à tout projet sérieux. 

Notre expérience et notre matériel nous permettent de pouvoir établir une cartographie fiable sur base de mesures et d’échantillonnages adaptés aux nombreuses circonstances de terrain :

  • Débimétrie sur conduites ou en canal ouvert ;
  • Echantillonnage réfrigéré proportionnel au temps, au débit, à la pluviométrie ; 
  • Mesures et enregistrement en continu (pH, température, conductivité, etc.).  
     

Réduction des coûts

La réduction des coûts d’assainissement passe par l’amélioration des performances épuratoires (réduction de la taxe) et l’optimisation des consommations en eau, en énergie et en réactifs. Au-delà des simples économies à réaliser, la réduction des consommations est devenue un enjeu sociétal.

Nous identifions les opportunités de réduction, étudions les solutions techniques et en évaluons les pertinences pour chaque niveau d’action.

Énergie

La station d’épuration se prête bien à l’économie d’énergie avec comme levier principal le réglage de l’aération ou la mise en place d’équipements électromécaniques adaptés. Plus fondamentalement, les eaux usées regorgent d’énergie thermique et chimique. La mise en place de technologies de biométhanisation liquide/solide est par exemple une bonne alternative de valorisation, là où c’est faisable.  

Réactifs

Les réactifs sont d’une aide précieuse pour l’élimination de certains composés ou pour structurer la biomasse, mais pas toujours. Ils peuvent constituer un poste de coût significatif, d’où l’importance de leur choix et de leur dosage. 

Eau

L’accroissement des besoins en eau et la réduction des ressources disponibles nécessitent de repenser l’utilisation de l’eau dans l’industrie. D’un point de vue économique, elle doit être considérée comme une matière première à part entière dans l’usine. Consommer plus d’eau, c’est dépenser plus : que ce soit pour son achat, son captage ou son traitement. De manière générale, les coûts liés aux traitements sont proportionnels au volume à traiter (dimensionnement, réactifs, énergie). Lutter contre le gaspillage, réduire la pollution à la source, recycler et réutiliser l’eau sont les principaux moyens d’actions pour réduire ses consommations.
 

Validation de technologies, proposition de filières

En tant qu’experts indépendants, nous sommes en mesure d’identifier les procédés et technologies de traitement qui vous permettront d’atteindre la qualité exigée des eaux. 

Notre approche se veut objective et soucieuse de la pertinence technico-économique des choix posés.

Votre contact CEBEDEAU

Paul Henry
Responsable Génie Sanitaire
+32 4 254 98 27
Image